• 0 Items - 0,00
    • Aucun produit dans le panier.

17,15 TTC

100 chansons censurées

À toutes les époques, chansons et censures se sont affrontées : politique, antimilitarisme, religion et sexualité constituent l’ordinaire des mises à l’index. Au XIXe siècle déjà, le chansonnier Pierre-Jean de Béranger a été emprisonné, les poilus de 1914-1918 surpris à fredonner La chanson de Craonne risquaient le peloton d’exécution. Plus tard, Georges Brassens ou Léo Ferré seront régulièrement interdits sur les radios et à la télévision.
Puis ce sera Serge Gainsbourg pour Je t’aime moi non plus et, plus récemment, les rappeurs de NTM ou de La Rumeur poursuivis pour insulte envers la police… Les cent chansons sélectionnées dans cet ouvrage sont autant de marqueurs de la sensibilité de la société.

122 en stock

9782842305178 Emmanuel Pierrat, Aurélie Sfez Hoëbeke 190 15/10/2014 177279

À la fin du XIXe siècle déjà, le chansonnier Pierre-Jean de Béranger a été emprisonné pour blasphème et, en 1917, La chanson de Craonne envoyait directement les mutins devant le peloton d’exécution. De l’après-guerre à 1981, le comité d’écoute de la Radiodiffusion française classait les chansons en quatre niveaux : autorisées, diffusion après 22 heures, diffusion après minuit, ou interdites d’antenne. Cette magnitude de la subversion a distingué Georges Brassens, les Frères Jacques ou Léo Ferré comme ses meilleurs clients, mais rares furent les chanteurs épargnés. La pudibonderie, le politiquement correct ne sont pas une exclusivité française. La BBC a interdit la diffusion des Beatles ou de Donovan, leurs textes faisant allusion à la drogue. Avec le temps, les procédures ministérielles, les gesticulations des ligues de bien-pensance prennent le relais. Un nouveau wagon d’artistes en pâtit, de Gainsbourg à Renaud en passant par les NTM. Politique, antimilitarisme, religion et sexualité constituent l’ordinaire des mises à l’index – temporaires le plus souvent, le temps que la société évolue. Les cent chansons sélectionnées dans cet ouvrage sont autant de marqueurs de la sensibilité de la société.

Poids 685 g
Dimensions 22 × 22.2 × 1.5 cm